Rencontre interreligieuse pour le 5e anniversaire du document

Jean-Louis Cardinal Tauran in Vienna (November 2012)

WIKIMEDIA COMMONS - Dragan Tatic; Österreichisches Außenministerium

Une rencontre interreligieuse consacrée au cinquième anniversaire du document « Le témoignage chrétien dans un monde multireligieux. Recommandations de conduite », a eu lieu au Vatican, mardi 21 juin, indique L’Osservatore Romano.

Le document publié le 28 juin 2011 a été élaboré conjointement par le Vatican,le Conseil œcuménique des Églises (COE) et l’Alliance évangélique mondiale (AEM). L’événement commémoratif avec la participation des chrétiens et d’autres croyants visait à « souligner les questions importantes d’intérêt commun relatives au document ».

La rencontre a été ouverte par le discours sur l’histoire et le développement du document du cardinal Jean-Louis Tauran, président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux.

Il a été suivi par un message vidéo du révérend Shanta Premavardhana, président du Séminaire pour la pastorale de l’éducation urbaine à Chicago, aux États-Unis, ancien membre du Conseil œcuménique des Églises.

Les brefs rapports sur la mise en œuvre du texte ont été faits par les coauteurs du document: Mgr Miguel Ángel Ayuso Guixot (Vatican), Clare Amos et Kyriaki Avtzi (COE), Thomas K. Johnson (AEM).

« Le document à travers les yeux des voisins religieux », tel était le thème de la première session au cours de laquelle les représentants de différentes religions ont brièvement décrit leur vision du texte.

Lors de la deuxième session, des représentants de la Curie romaine et de la Conférence des évêques italiens sont intervenus sur le thème : « Promouvoir une culture de dialogue et de rencontre. L’importance d’un document du témoignage chrétien ».

La séance de clôture a eu pour thème : « Regarder à l’avenir. Répondre ensemble à la réalité mondiale contemporaine ». Elle avait pour objectif de « trouver un consensus sur certains points importants qui ont émergé de l’atelier ». Les participants ont réaffirmé « le devoir et le droit de tous les croyants de témoigner de leur foi », ainsi que « la nécessité du respect mutuel et du dialogue interreligieux ».

Ils ont aussi encouragé les organisations responsables du document à « réfléchir sur la façon dont «l’esprit » du document peut être étendu ».

À la fin de la rencontre, les participants ont exprimé leur gratitude au Conseil pontifical pour l’organisation de l’évènement et ils ont adressé leurs salutations aux musulmans pour le Ramadan et la fête de l’Aïd al-Fitr : cette année, le message du card. Tauran pour cette occasion a pour thème la miséricorde.

À la rencontre étaient présents les représentants de la Curie romaine, de la Conférence épiscopale italienne, du Conseil œcuménique des Églises et de l’Alliance évangélique mondiale, ainsi que les chercheurs et les croyants des religions traditionnelles africaines, du bouddhisme, de l’hindouisme, du jaïnisme, du sikhisme, du taoïsme et du Tenrikyo, mouvement religieux japonais.

(Source : Zenit.org)